Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu informations pratiques | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Carbonne

Menu principal

Recherche

Actualités

AccueilRestez informésActualitésPiéger le frelon asiatique en ce moment

Piéger le frelon asiatique en ce moment

Publié le 19 février 2016 - Thème : Aménagement, cadre de vie et économie

Le frelon asiatique "vespa velutina" est un insecte prédateur des abeilles qui se multiplie de façon exponentielle et constitue un véritable fléau écologique Apprenez à le reconnaître et à le piéger.

La bonne période pour le piégeage, c’est maintenant !

Le vespa velutina (frelon asiatique) se reconnait à ses pattes jaunes. Il n'est pas agressif si on s'en tient éloigné d'au moins 5 mètres. Approcher un nid peut néanmoins entraîner une attaque collective virulente avec de multiples piqûres. - JPEG - 34.3 ko
Le vespa velutina (frelon asiatique) se reconnait à ses pattes jaunes. Il n’est pas agressif si on s’en tient éloigné d’au moins 5 mètres. Approcher un nid peut néanmoins entraîner une attaque collective virulente avec de multiples piqûres.

Le piégeage des "fondatrices", à l’origine des nids (comme les reines chez les guêpes), est plus efficace, puisqu’il conduit à enrayer la reproduction. Il s’opère de mi-février à mai : en juin, les fondatrices ne sortent plus du nid ! C’est avant la période de production des nouvelles fondatrices, avant la 2e quinzaine de juillet qu’un maximum de nids peut être détruit.

Ne pas piéger les insectes utiles

Attention ! L’objectif n’est pas de piéger les abeilles ou même d’autres coléoptères, qui peuvent être protégés. C’est l’appât qui fera la différence : il s’avère en effet que le frelon asiatique raffole de la bière. Laquelle n’intéresse ni les abeilles, ni les guêpes, ni la plupart des autres insectes volant. Le piège sera donc sélectif.

Employez de préférence de la bière alcoolisée additionnée de sucre. Un centimètre de liquide au fond de la bouteille est amplement suffisant.

Où placer le piège ?

Modèle de pièges fabriqués par Lucien Sentenac et disponibles auprès de la Police municipale. - JPEG - 23.3 ko
Modèle de pièges fabriqués par Lucien Sentenac et disponibles auprès de la Police municipale.

Le piège doit être installé en plein soleil au printemps et à une hauteur de un ou deux mètres, pour plus d’efficacité il est préférable d’en positionner plusieurs.

Où se procurer un piège ?

La police municipale (renseignements 05 61 97 32 82) peut vous fournir gratuitement des pièges efficaces, fabriqués bénévolement par M. Sentenac, un apiculteur carbonnais :

  • Une bouteille plastique percée de trois trous dans la partie haute dans lesquels on insère des pas de vis de bouteilles plastiques
  • un gros fil de fer accroché au bouchon servira pour suspendre le piège.

L’appât est ensuite à incorporer dans le piège : de la bière brune (une bouteille), deux carrés de sucre, une cuillère à soupe de sirop de grenadine et de l’eau jusqu’à moitié bouteille.

Les frelons pris au printemps sont des fondatrices et pour chaque frelon attrapé, c’est un nid en moins.

Destruction des nids

Elle doit être faite par des personnes habilitées. Le service départemental d’incendie et de secours n’a pas autorité à intervenir sur les propriétés privées pour réaliser ces opérations de destruction des nids. Les particuliers doivent faire appel à des entreprises spécialisées, vous trouverez leurs coordonnées auprès de la mairie.

Si le nid est très haut, la mairie met à votre disposition la nacelle et l’agent municipal habilité à la manipuler, afin de réduire le coût de l’intervention.

Si les nids sont sur le domaine public, contactez le 05 61 87 80 03 et la commune prendra en charge sa destruction.

 Haut de page

Informations pratiques

Menu démarches

Restez informés

Contact

Contact